forum Metal Blast


 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Les Feuilles de Rose dans Hard'N'Heavy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
NOD
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 1112
Age : 25
Localisation : Strasbourg
Emploi : lycéen
Date d'inscription : 05/05/2006

MessageSujet: Les Feuilles de Rose dans Hard'N'Heavy   Lun 5 Juin - 19:16

Hreidmarr écrit quelques lignes chaque mois dans Hard'N'Heavy.

_________________
htpp://www.myspace.com/waveschatiment
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://metal--blast.tk/
NOD
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 1112
Age : 25
Localisation : Strasbourg
Emploi : lycéen
Date d'inscription : 05/05/2006

MessageSujet: Re: Les Feuilles de Rose dans Hard'N'Heavy   Lun 5 Juin - 19:19

Citation :
La Feuille de Rose ( Hard and Heavy de juillet)
Pourquoi faudrait-il toujours se sentir agressé par l'ignorance crasse, par la vulgarité des clichés éhontés qu'on vous redégueule continuellement à la figure, avec cet aplomb archétypique du vide argumentaire le plus sidéral, alors qu'il suffit simplement d'un peu de répartie, d'une toute petite phrase qui claque, accompagnée d'une regard sincèrement condescendant, pour faire taire l'indicible beauf new-age au visage rougeoyant de haine, le "Ah ça ira, ça ira, ça ira" au bord des lèvres, toujours prêt à vous foutre le grappin dessus, à côté de la porte des chiottes d'une soirée où vous ne vous rappelez même plus pourquoi vous avez été invité ? Alors avant de vous laisser embastiller comme un con, leçon numéro un : Interview entre une présentatrice télé et le Général des Marines US Reinwald, alors qu'il est sur le point d'accueillir un groupe de boy-scouts dans sa base militaire.
Elle : Alors, général Reinwald, quel genre de choses allez-vous apprendre à ces jeunes gens pendant leur visite ?
Général Reinwald : On va leur apprendre à grimper, à se servir d'un arc, à faire du canoë et à tirer.
Elle : Tirer , C'est un peu irresponsable, non ?
Général Reinwald : Je ne vois pas pourquoi... Ils seront surveillés de près.
Elle : N'admettez-vous pas que c'est une activité terriblement dangereuse pour des enfants ?
Général Reinwald : Je ne vois pas pourquoi... Nous allons leur apprendre correctement le maniemant des armes avant même qu'ils n'en touchent une.
Elle : Mais vous allez leur donner le même équipement que des tueurs violents...
Général Reinwald : Eh bien, vous avez le même équipement qu'une prostituée, mais vous n'en êtes pas une, n'est-ce-pas ?
Gros silence. Fin de l'interview.
Comme dirait cette chère Josiane :"Voilà comment on les calme !"

Playlist Hype-O-Cult du moment :

Tantrum - Elektronic Black Mess
Darkthrone - Too old, too cold.
The Black Milk - We don't take no for an answer.
Vitalic - OK Cowboy
Satyricon - Now, Diabolical

Rose H.


Merci à vampirella z du forum de nevrosis pour cette Feuille de Rose.

_________________
htpp://www.myspace.com/waveschatiment
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://metal--blast.tk/
NOD
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 1112
Age : 25
Localisation : Strasbourg
Emploi : lycéen
Date d'inscription : 05/05/2006

MessageSujet: Re: Les Feuilles de Rose dans Hard'N'Heavy   Lun 5 Juin - 19:19

vampirella z a écrit:
La feuille de Rose dans Hard and Heavy n°115 octobre 2005

Ce que la vie peut être étrange, parfois. Après des mois d'ennui, de stagnation et de naufrage dans un désert affectif de plus en plus aride, retrouver l'innocence, enfin, et puis, avoir de nouveau les yeux brillants, transparents, sentir, comme dix ans plus tôt, ce fourmillement au fond des tripes. La petite routine du vide ordinaire piétinée par ce putain d'Orage, que l'on invoquait de toutes nos forces depuis si longtemps, sans pourtant trop y croire. Je ne suis qu'à demi-conscient de ce qui est en train de se passer, tout s'enchaîne aussi vite que dans un film de Robert Rodriguez (au mieux). Hollywood, Sunset Strip, un burger au Rainbow, un Jack au Viper Room, un détour par Elm Street, j'ai du mal à détourner mon regard de toi. J'ai du mal à écrire tellement les routes de Pologne sont merdiques, tellement lesitcom uberkitsch polonais diffusé non-stop dans le bus me hurle à la gueule que l'on est bien à l'Est. La vallée de la mort, la chaleur irréelle qui nous brûle le visage. Il fait nuit, et le réservoir de la Mustang est presque vide. Varsovie, le martyre, les alignements d'immeubles gris, façon réalisme socialiste. J'écoute "Wirtschaft ist Töt" de Laibach. Je trouveque ça colle bien. La vue imprenable sur Vegas depuis les baies vitrées du Four Seasons. Sin City, notre rencontre promet d'être détonnante. Une nuit dans l'immense hôtel-dortoir, la chambre ressemble à une cellule, puis Straight to the East. Je marche dans les rues de Lublin à la recherche de quelque chose à manger. Un peu seul, malgré les fans déchaînés et les blondes sculpturales plutôt très désinhibées et entreprenantes. Je sais ce qu'il me manque. La voix du révérend me parvient de loin."Sir, you may kiss your bride", et voilà : la Little White Chapel disparaît dans le rétroviseur. Kinko nous a laissé une bouteille de Veuve Cliquot sur une des tables du Skyloft. "Enjoy your big nite." Quarante ans d'apprentissage obligatoire du Russe à l'école laisse des traces, et fatalement, les Polonais ont encore beaucoup de mal avec le langage de Big Brother, mais leur je-ne-sais-quoi de gentillesse naturelle slave aidant, tout est toujours possible. L'Akademia de Rzeszow ressemble à s'y méprendre à un cabaret parisien. hier, le ghetto, aujourd'hui, le luxe ostensible, qui met presque mal à l'aise,quand, pour parvenir à la salle, on doit traverser des semi-bidonvilles. La limousine nous attend devant le MGM Grand, nous sommes en retard à l'aéroport. Que Dieu bénisse les Etats-Unis d'Amérique. Et voilà comment, en quelques lignes seulement, on réactualise la guerre froide. Rien ne se perd, tout se recycle. Tout va, pour une fois, pour le mieux. Et c'est grâce à toi.

Rose H.

_________________
htpp://www.myspace.com/waveschatiment
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://metal--blast.tk/
NOD
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 1112
Age : 25
Localisation : Strasbourg
Emploi : lycéen
Date d'inscription : 05/05/2006

MessageSujet: Re: Les Feuilles de Rose dans Hard'N'Heavy   Lun 5 Juin - 19:20

Reverend Anorexia a écrit:
La feuille de Rose dans Hard and Heavy n°112 Juin 2005


"THE DARK AGE HAS ARRIVED"
Comme d'habitude, j'entame les balances par cette phrase bien clichée repompée à qui vous savez (ou ne savez peut-etre pas mais ce n'est pas grave).
Sauf que là nous sommes à Clertmont-Ferrand, et que pour moi, ce show revêt un caractère très particulier et symbolique. Un retour au pays natal, en quelque sorte. Mon dernier concert dans cette ville doit remonter à 1998, avec CNK, à l'Escapade, le café concert de l'époque. Sans parler de mon premier contact avec Necromancia, prépices de ce qu'allait devenir plus Anorexia Nervosa, dans ce petit rade près de mon lycée en 1994. Avant le show, le stress est inhabituel, en plus des fans, je sait que toutes mes vieilles connaissances, mes vieux amis sont dans la salles. Mes parents aussi. Il y a moi, mes racines, ma ville, mon adolescence, quelque chose de très intime, et de l'autre coté, le groupe et ce qu'il est devenu. Et je n'arrive pas à lier les deux univers, à leur trouver un terrain d'entente, un compromis. Mais une fois sur scène, toutes mes appréhensions se brisent instantanément, dès le premier accord. Je ne saurais comment l'expliquer, une alchimie particulière avec le plublic, une ambiance, un feeling indescriptible. Je ne ressent même pas le petit coup de barre habituel au milieu du set, et je quitte la scène détendu comme jamais et fier de moi, fier de nous.
L'efter-show, que j'appréhendais à peu près autant que le concert lui-même se déroule dans la même ambiance, à la fois sereine et festive. Et là, je me dis que enfin la boucle est bouclée. Plus rien ne peut nous empêcher de finir sur un parking, à boire des bières et du whisky en braillant les vieux refrain pouacres de nos ancêtres en faisant "blorp, blorp" entreles deux.
Merci à tous pour ce grand moment, à Louis, aux deux Nico (Athevros ? Alkariis ?), à Fred, Torden, Damien, Stephane, aux visual-freaks marseillais, à tous ceux que j'oublie.
Et à celle qui se reconnaitra.
Cheers !

_________________
htpp://www.myspace.com/waveschatiment
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://metal--blast.tk/
NOD
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 1112
Age : 25
Localisation : Strasbourg
Emploi : lycéen
Date d'inscription : 05/05/2006

MessageSujet: Re: Les Feuilles de Rose dans Hard'N'Heavy   Lun 5 Juin - 19:21

Aedes N a écrit:
La feuille de Rose dans Hard and Heavy d'octobre 2004

Alors voilà. Ces messieurs-dames les tenanciers de votre cher magazine ont, pour des raisons que j'ignore encore, chargé le plus vicieux de leurs émissaires de me demander de sa langoureuse voix si je voulais bien tenir une rubrique mensuelle, ici-même, dans "Dur et Lourd". Et bon. Comme j'ai perpétuellement un flot de conneries infâmes à déverser sur un peu tout et n'importe quoi, je me suis dit que je n'allais pas, une fois n'est pas coutume, passer à côté d'une si belle occasion de fermer ma gueule.
Donc. Ouvrons les hostilités. Les règles basiques de courtoisie et de bienséance voudraient sans doute que, dans un premier temps, je me présente, ne serait-ce que de façon très sommaire. Soit. Si je m'en tiens à mon état civil, j'ai vingt-sept ans, verseau, de taille moyenne. Dans la vie, je suis chanteur (il paraît) et écrivaillon foireux à mes heures perdues. J'aime le rock graisseux, le metal haineux, la pop niaiseuse, le punk miteux et l'industriel tendancieux. J'aime le Bourbon et le bon goût, surtout dans le mauvais. J'aime boire du Chianti dans des verres en plastique, la nuit, sur la Piazza San Marco déserte et inondée, en fredonnant de vieux refrains chouans avant de vomir dans le Grand Canal. J'aime aussi les (jolies) filles brunes, grandes et subtiles. Mais elles me le rendent très mal, ou alors, pas longtemps.
Je déteste à peu près tout le reste, à de rares exceptions, la certitude entretenant malheureusement plus de rapport avec la foi pure et dure qu'avec notre petite réalité d'être humain. Well, well, well, le temps n'est plus à la légèreté ou à l'innocence, le vieuxmonde est si fatigué, au loin l'orage gronde, et pourtant... Rien ni personne ne pourra jamais tuer l'Espoir. Introducing done, je vous retrouve le mois prochain.

Playlist hype du moment:
The Glamour Punks (Demo 92)
Ministry (Houses of the Molé)
The Sweet (Desolation Boulevard)
Interpol (Antics)
Samael (Worship Him)
Hardcore Superstar (No Regrets)

Rose H.

_________________
htpp://www.myspace.com/waveschatiment
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://metal--blast.tk/
NOD
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 1112
Age : 25
Localisation : Strasbourg
Emploi : lycéen
Date d'inscription : 05/05/2006

MessageSujet: Re: Les Feuilles de Rose dans Hard'N'Heavy   Lun 5 Juin - 19:21

Aedes N a écrit:
La feuille de Rose dans Hard and Heavy Février 2005

Vu qu'on était en période de fêtes, et vu que depuis que je ne suis plus amoureux de ma cousine, les fêtes, ça m'en remue une sans me toucher l'autre, j'avais écrit un pamphlet haineux, qui disait grosso modo que vous êtes tous des cons, et qu'en passant, moi aussi, voire un peu plus. Je me disais:"C'est bon coco, tu tiens ta Feuille de Rose de février, c'est dans la boiboîte, le côté "punkoide nihilisto-rirn-à-foutre", c'est bon ça." Faut dire aussi, je suis d'une nature très naive, à tel point que j'en arrive même à me faire avoir par des filles (si si). Evidemment, je me suis fait censurer la gueule par mon manager, qui reste, malgré tout, un type très bien. Donc, comme d'habitude, pour faire taire mon dépit et ma frustration chronique, je me suis lancé dans une série d'achats compulsifs, sauf que, cette fois, en dépit de l'intégrale des M.S.T. ("Maman Sait que tu Tournes?"), j'ai été un peu plus loin dans la démarche "suicide financier", je me suis payé une discothèque. Enfin, disons, un bar, un club, une boîte, un truc où on écoute de la musique forte, qui vend de l'alcool, reste ouvert tard, et où on sonne pour entrer. En moins de deux jours, mon associé et moi-même, étions les heureux détenteurs d'une licence IV. Moi qui cherchait du travail. Comme qoui tout arrive. Bien entendu, il va falloir relooker un tant soit peu cet ancien "bunny bar" délicieusement louche en quelque chose de plus rock'n'roll, mais c'est un détail. L'important, c'est que, ça y est, enfin, I'm in da klub. Et qu'aussi, mon voisin du dessous, à l'allure de Judas Iscariot dépressif et anxiolitico-dépendant, va peut-être enfin me lâcher la grappe, étant donné que je ne serai plus chez moi la nuit, ça m'évitera les lettres recommandées du style "malgré mes remarques répétées et malgré trois interventions de la police (deux la même nuit du 18 novembre 2004 à 3h30 et 5h, une la nuit du 22 décembre 2004 vers 3h30, après quoi vous vous êtes acharné à marteler le plancher en prononçant des injures à mon encontre), vous continuez à nuire à ma tranquilité sans aucun changement d'attitude de votre part." Désolé, vraiment. All things move towards their end.
Ah, oui, bonne année, à Judas et à tous les autres.

Rose H.

_________________
htpp://www.myspace.com/waveschatiment
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://metal--blast.tk/
NOD
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 1112
Age : 25
Localisation : Strasbourg
Emploi : lycéen
Date d'inscription : 05/05/2006

MessageSujet: Re: Les Feuilles de Rose dans Hard'N'Heavy   Lun 5 Juin - 19:21

Aedes N a écrit:
La feuille de Rose dans Hard and Heavy Mars 2005

Tel un Paul-Loup Sulitzer improbable, ou mieux, un Nikki Sixx overdosé remplacé pendant le Theater of Pain Tour par un "sosie", je viens de faire la connaissance, via mon cher guitariste Sky de Crack ov Dawn, du "Vinnie de l'ombre". Ma "part de ténèbres", pourrait-on dire. Alors, suis-je schizophrène, sommes-nous tous atteints d'une perte de mémoire collective, pour avoir tous oublié l'existence de ce multi-instrumentiste hors-pair? Bref, place à l'artiste, parce qu'à ce niveau, et vous en conviendrez après avoir lu ce qui suit, c'est bel et bien de l'Art:
X.: C'était bien samedi? T'aurais pu nous prévenir!
S.: Je vous ai prévenus, j'ai même essayé de vous mettre sur la liste mais j'ai pas pu. Mais si tu veux, viens le 1er mars à la Loco!
-Oui, j'achète mes places vendredi!
-Je suis un peu dans le gaz, je n'ai pas déssoûlé de l'after chez nous, enfin chez le groupe...
-On me dit de plus en plus que tu es mytho avec cette histoire de groupe. Et quand je lis dans Hard N'Heavy: "Vinnie Valentine, également chanteur d'Anorexia"...
-Bon je vais t'expliquer, mais, en fait c'est super chelou, ouais, parce que, en fait, on est deux Vinnie. Pour la simple raison que Vinnie ne peut pas tout faire, vu qu'il ne chante quasiment pas. Mais il est vrai que Vinnie, sur le site, ce n'est pas une photo de moi.
-Dans les magazines non plus...
-Nan, mais les chansons, c'est moi qui les ait écrites. En fait je suis un peu le Vinnie de l'ombre. Je suis le truc que l'on se sert en cas de truc. Je ne le dis pas, parce qu'après on me sort des conneries come quoi je raconte des mytos. Et moi, ça me saoule parce que je me suis tapé des nuits blanches avec Britney Beach à faire ces putains de morceaux.
-Des gens qui étaient au concert samedi m'ont dit que tu n'étais pas dans le groupe, et que Vinnie en avait ras le cul que tu te fasses passer pour lui.
-Ha, ha! Je vais m'arranger tout de suite avec Britney, parce que ça me saoule, je vais même voir avec Vinnie, je crois qu'il est soit à Aulnay soit chez Hervé. Toutes ces emmerdes qui me saoulent parce que si je touche de la thune en ce moment, c'est pas aux frais de la princesse.

Monsieur le "Vinnie de l'ombre",
bien à vous.
Rose H.

_________________
htpp://www.myspace.com/waveschatiment
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://metal--blast.tk/
NOD
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 1112
Age : 25
Localisation : Strasbourg
Emploi : lycéen
Date d'inscription : 05/05/2006

MessageSujet: Re: Les Feuilles de Rose dans Hard'N'Heavy   Lun 5 Juin - 19:22

Aedes N a écrit:


La feuille de Rose dans Hard and Heavy Avril 2005

C'est marrant à quel point tout est relatif. Surtout dans le petit monde de la musique. En l'espace de deux concerts, pas si éloignés que ça géographiquement, vous pouvez par exemple passer d'un extrême à l'autre: un jour vous êtes une star, le lendemain, vous êtes projeté dix ans en arrière, en train de jouer dans un bar miteux. Ca aide à relativiser, justement. A rester humble, comme ils disent. Et de l'humilité, croyez-moi, il en faut, de l'abnégation, souvent aussi. Le week-end dernier, nous étions à Genève: concert sold-out, organisation au top, public déchaîné, bref, la totale. Durant l'aftershow avec les fans et la Chartreuse, je ne sais pas pourquoi, j'ai repensé à Hegelkem. Quelques semaines à peine auparavant. Hegelkem, riante bourgade résidentielle de la grande banlieue bruxelloise. Le froid sec d'Hegelkem qui nous crève la peau pendant les trois longs quarts d'heure à attendre les organisateurs devant la salle en briques rouges désespérément fermée. Pas de catering à Hegelkem, non, pas de soundcheck non plus -c'est ringard les soundchecks-, c'est bon pour les Suisses et les Hollandais. Et puis vu que l'abus-d'alcool-est-dangereux-pour-la-santé-à-consommer-avec-modération, l'organisateur, dans sa grande mansuétude, nous lâche quinze tickets-consommation. En comptant notre équipe technique, nous sommes neuf. Bon. On peut toujours demander du rab, à Hegelkem, aucun problème, quelques tickets de plus ne nous coûterons qu'un ou deux CDs. Trois invités sur la guestlist? Allez, encore trois CDs et on n'en parle plus. A Hegelkem, si nos techniciens veulent manger, ils ont le droit d'aller s'acheter un kebab dehors, parce que, à Hegelkem, les techniciens on les appelle des "extras", et on nous explique qu'on peut s'estimer heureux: d'habitude, ils doivent payer leur entrée. Heureusement que le public belge est toujours aussi chaleureux, parce que, franchement, j'étais à deux doigts de ne pas garder un très, très bon souvenir d'Hegelkem. Ah, ces stars et leurs caprices à deux balles...

Playlist "casse-ta-hype" du moment:
Klute (Excepted)
Forbidden Site (Rennaissances Noires)
Unleashed (Victory)
Death in June (Wall of Sacrifice)

Rose H.

_________________
htpp://www.myspace.com/waveschatiment
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://metal--blast.tk/
NOD
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 1112
Age : 25
Localisation : Strasbourg
Emploi : lycéen
Date d'inscription : 05/05/2006

MessageSujet: Re: Les Feuilles de Rose dans Hard'N'Heavy   Lun 5 Juin - 19:22

vampirella z a écrit:


La Feuille de Rose dans Hard and Heavy août-septembre 2005

Bon, je ne sais pas quoi dire, si ce n'est que c'est l'été, qu'il fait beau, et que, putain, ça fait au moins deux ans que je n'ai pas pris de vacances. J'en entends déjà ricaner dans le fond, mais NON, je ne suis pas "toujours en vacances", et OUI, j'ai besoin de prendre un peu l'air, surtout avant d'embarquer pour deux mois dans un tour-bus humide. Alors, désolé du côté un brin succint de cette Feuille, mais je le répète, hein, c'est les vacances, il n'y a pas de raison. Et comme dirait, en guise de conclusion, un certain Montgomery changé en espèce de cafard géant dégueulasse : " Je me tire ailleurs!" Je me casse rouler dans le désert en décapotable, bouffer des donuts et me marier à Vegas. See U soon metalfuckerz !

Rose H

_________________
htpp://www.myspace.com/waveschatiment
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://metal--blast.tk/
NOD
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 1112
Age : 25
Localisation : Strasbourg
Emploi : lycéen
Date d'inscription : 05/05/2006

MessageSujet: Re: Les Feuilles de Rose dans Hard'N'Heavy   Lun 5 Juin - 19:23

Aedes N a écrit:
La feuille de Rose dans Hard and Heavy Mai 2005

Combien d'entre-vous étaient au concert de Moi Dix Mois à Paris, le 28 mars? Pas beaucoup. Pas un seul gratte-papier non plus. Personne n'en parle, ça n'existe, pour ainsi dire, pas. Sauf que la salle était pleine, que le public était hystérique et s'arrachait des disques à trente euros, que l'organisation a même dû faire sortir le groupe par l'issue de secours de la Loco pour éviter l'émeute. J'y étais. J'ai vu ce qui s'est passé. Et d'ailleurs, je n'avais jamais vu CA de ma putain de vie. J'ai vu des stars, des vraies. Leur fraîcheur transforme instantanément n'importe quel blasé à la con en groupie humide. Les trompettes de l'Apocalypse résonnent encore dans ma tête. Mana Sama, iréel, sa coupe de cheveux entre Nikki Sixx grande époque et Dragon Ball, ses platform-boots, ses fringues hallucinantes magnifiées par les ventilateurs, il reste là, bras écartés, impérial, sous les hurlements de la foule et les roses qu'on lui jette, le temps est suspendu, j'ai l'impression d'être dans un film. Et il quitte la scène. Et là, je ne réalise pas du tout que c'est cette chose, plus proche du demi-dieu que de l'être humain, qui m'a invité à ce concert parce qu'il apprécie MON groupe. Le régisseur est en face de moi, ses mots me parviennent, de loin. "Mana veut vous rencontrer..." Faire le vide. Stefan me dit "Passe devant." Est-ce que je dois lui serrer la main? Je lui sers la main. L'interprète dit qu'il est intimidé de nous rencontrer. Je n'ose même pas répondre. Les mots qui sortent de sa bouche sont déjà très rares, alors lorsqu'ils vous sont adressés, on comprend ce que le mot "privilège" signifie. Il me tend son dernier album. Il me dit qu'il a déjà le mien. Je veux partir, fuir, le laisser tranquille, parce que ça arrange mon trac et l'air con qui va avec. Et voilà. Putain...

Playlist hype du moment:
Moi Dix Mois (Nocturnal Opera)
Banane Metalik ((Sex, blood & gore'n'roll)
Sadistik Exekution (We are Death Fukk You)
Klub des Loosers (Vive la Vie)
Crucified Barbara (in Distorsion we Trust)

Rose H.

_________________
htpp://www.myspace.com/waveschatiment
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://metal--blast.tk/
NOD
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 1112
Age : 25
Localisation : Strasbourg
Emploi : lycéen
Date d'inscription : 05/05/2006

MessageSujet: Re: Les Feuilles de Rose dans Hard'N'Heavy   Lun 5 Juin - 19:23

vampirella z a écrit:
La Feuille de Rose dans Hard and Heavy n°107 janvier 2005

Dans la série "vous reprendrez bien un peu de ma méchanceté, elle est gratuite", j'ai l'honneur de donner la parole à un de mes détracteurs les plus ardents, grand ponte de l'Art Noir si l'en est, sataniste convaincu, et tout le toutim.
Allons-y gaiement :
R : Bonjour, tout d'abord pourquoi vouloir garder l'anonymat à tout prix ?
X : Heil ! Mon nom a peu d'intérêt, je ne suis qu'un de Ses adeptes. Et de toute façon, "ce que que l'on crie est toujours plus fort que ce que l'on dit".
- Ok, je vois. Alors, tu fais du true-BM, comme on dit ?
- Oui, le terme true est même de trop, je fais du BM, le seul, le vrai, comme il se doit d'être : sombre, froid, malsain, misanthropique et réservé à l'élite.
- Mettons. Mais ne vois-tu pas comme un léger paradoxe entre ta misanthropie et ta vision, somme toute assez communautariste d'une "élite" ?
- Quoi ? M'embrouille pas avec tes grandes phrases, petite salope commerciale. Je suis sataniste pratiquant, moi, je déteste 99% de mes semblables. Et toi aussi d'ailleurs ! 666 kills the Jehovah !
- Très bon, ça. Enchaînons, et essaie d'être concis, je n'ai pas beaucoup de place. Pourquoi selon toi, le BM doit-il rester underground (UG pour les branchouilles). Je conçois que Mainstream et BM ne vont pas ensemble,mais ne poussez-vous pas un peu en vous engonçant dans un élitisme banlieusard un peu, euh... nul ?
- Comment ça "banlieusard" ? On n'est pas des racailles, nous !
- Ben, euh, comment dire, disons que l'intelligentsia, même de droite, ne semble pas spécialement fréquenter votre milieu...
- Ce sont tous des pourris de toute façon, à droite comme à gauche. Politicards de merde !
- Je crois que l'on s'écarte un poil du sujet là... alors l'UGTC ?
- Ouais, ben c'est comme ça. Le BM c'est pas fait pour la masse, ça doit rester intègre, et ne pas rapporter d'argent. Pas comme les vendus comme toi qui passsent en couv' de Hard N' Heavy avec des groupes de néo de merde...
- Tu lis HNH donc... Allez avoue !
- N'importe quoi, jamais de la vie, j'achète pas de magazines, il y a tout ce qu'on veut sur le Net, et c'est plus intègre.
- Ouais. Des sites de cul aussi, hein ?
(Il sort)

Voilà chers amis, le poids des mots, c'est aussi ça HNH.

Rose H

_________________
htpp://www.myspace.com/waveschatiment
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://metal--blast.tk/
NOD
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 1112
Age : 25
Localisation : Strasbourg
Emploi : lycéen
Date d'inscription : 05/05/2006

MessageSujet: Re: Les Feuilles de Rose dans Hard'N'Heavy   Lun 5 Juin - 19:24

Aedes N a écrit:
La feuille de Rose dans Hard and Heavy Juillet 2005

J'adore les clichés. Les lieux-communs. Alors ce mois-ci, je vais vous en mettre plein la gueule. Comme à mon habitude, je me retrouve seul. Je connais des tonnes de gens, mais pour une raison qui m'échappe, je me sens extraordinairement, désespérément SEUL, face au vide, sur le fil, en bonne petite semi-rockstar fauchée se plaignant de la vacuité de l'existence et de la superficialité des rapports humains. Forcément, la célébrité, hein, vous savez ce que c'est: pas facile tous les jours! "Et toi, là, tu crois être le premier à me citer Sénèque et toute la clique en me parlant de force, de détachement, de maîtrise? Mais pourquoi crois-tu que la doom-generation d'onanistes fin de race que nous sommes passe son temps à déifier Nietzsche en se tailladant les poignets? Même l'Übermensch ne peux plus rien contre le cancer inexorable qui ronge mon coeur stupide et les derniers restes d'un monde aux allures de Rome piétinée par un nouveau millénaire. Pourquoi vouloir à tout prix croire qu'à la fin il ne reste pas que des regrets, du manque, de la colère et de l'ennui? Il n'y a rien de pire que l'ennui, le vrai, le taillé sur mesure par une époque dont même les excès sont usés jusqu'à la corde."
Monsieur Friedrich N. (encore lui, décidément) disait que "si l'on a du caractère, on a dans sa vie un évènement typique qui revient toujours". Je dois donc avoir beaucoup de caractère. Quelque part c'est récoonfortant. Mon Dieu, qu'il est humiliant et embarassant de s'apercevoir que l'on patauge malgré soi en plein dans les schémas types de l'effrayante banalité de l'existence. Nous qui, dans toute notre suffisance et notre naïveté, pensions être un tant soit peu au-dessus de toute cette mascarade grotesque, prévisible et prodigieusement chiante.
Allez, au point où j'en suis, je peux me le permettre: "Chienne de vie!"
"Toutes des salopes, sauf maman." "Un tien vaut mieux que deux tu l'auras."
Inch Allah.

Playlift trifte du moment:
Varsovie (Some Days)
Forbidden Site (Astralgeist)
EverEve (Regrets)
Candlemass (Epicus Doomicus Metallicus)

Rose H.

_________________
htpp://www.myspace.com/waveschatiment
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://metal--blast.tk/
NOD
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 1112
Age : 25
Localisation : Strasbourg
Emploi : lycéen
Date d'inscription : 05/05/2006

MessageSujet: Re: Les Feuilles de Rose dans Hard'N'Heavy   Lun 5 Juin - 19:25

Reverend Anorexia a écrit:


La Feuille de Rose dans Hard and Heavy n°117 Décembre 2005

J'ai enfin réussi à trouver un stylo, ça se fête.
Ce moi ci, "the dark side ov da tour". Non pas de brèves de comptoir, mais de tournée, en vrac, tant que j'ai cinq minutes à moi, au calme.
Szezecin, Pologne, 1eme jour : comme d'hab', l'ennui le plus profond durant les heures qui précèdent le show. Alors j'écoute Mindless Self Indulgence, et putain ça fait du bien. Je crois bien ne pas avoir écouté un seul truc rock'n roll depuis que ne sommes partis à mart Shoutat the Devil, dans la chambre de Peter de Vader, il y a une semaine, juste avant que la milice polonaise ne passe pour m'embarquer, et que le tour-manager me sauve de peu de la taule polak. After show improbable, bizarrement, nous nous faisons arrosé par la mafia locale.
Osnabrück, Allemagne, 13ème jour : putain, poursuivi par la Pologne je suis. Je pensais passer quelques coups de fil peinard en bouffant des M&Ms bleus et en sirotant une bière, mais non, c'est précisémment le moment choisi par deux mecs de Lost Soul pour débarquer dans le bus et regarder une vidéo d'un obscur groupe de brutal-death. Bon. Faudrait que je pense à m'acheter des converses noires. Fait la fête avec Entombed, mal au crâne, over.
Göteborg, Suède, 15ème jour : je passe mes journées à soupirer en regardant mes pompes, et je me demande pourquoi là, en ce moment, je suis assis sur un pauvre banc public, à Göteborg, à regarder passer des trams et des suèdoises moches (les belles sont toutes étudiantes ou mannequins à Paris, c'est bien connu). Bon, après tout je devrait arrêter de me plaindre, je suis en Scandinavie, il y a plein de Volvos, des gens relativement bien habillés, des églises en brique et des supermarché de bouffe bio. Tout ne va donc pas si mal.
Oslo, Norvège, 16ème jour : après le premier morceau, je lance un "Good evening city of satan", histoire de l'attirer les faveurs des "turbojungend" locales. Backstage, je me retrouve coincé entre Necrobutcher de Mayhem et sa copine (?) qui me sourit, deux piercings de chaque côté de la lèvre inférieure, blonde, t-shirt Jack Daniel's, veste à patches, croix de fer et drapeaus norvégiens. Je me demande si je la trouve jolie ou effrayante.
Haarlem, Pays-Bas, 21ème jour : je suis seul dans le bus, escorté par deux bagnoles de flics bataves. La classe. Allez les aminches, j'arrive, place. Okaaaaaye ?
Je me réveille dans un coltar ultime.
Ce soir, Paris, 8h30, première fois que je suis debout à une heure pareille depuis des semaines. Plus de café, rien à bouffer, mais c'est bon d'être à nouveau chez soi. Je regarde par la fenêtre, un trait=danger, deux traits=sécurité.

PS: AngelaWasSoFuckingRight.

_________________
htpp://www.myspace.com/waveschatiment
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://metal--blast.tk/
NOD
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 1112
Age : 25
Localisation : Strasbourg
Emploi : lycéen
Date d'inscription : 05/05/2006

MessageSujet: Re: Les Feuilles de Rose dans Hard'N'Heavy   Lun 5 Juin - 19:25

vampirella z a écrit:
La Feuille de Rose dans Hard and Heavy n°106 décembre 2004

Pas évident de trouver un peu de temps pour boucler la Feuille de Rose ce mois-ci, étant donné le contexte : j'essaie tant bein que mal d'émerger d'un demi-coma sur la couchette du tour-bus, de trouver de quoi écrire, il me reste encore deux ou trois neurones opérationnels, ça devrait aller.

A peu près.

De toute façon je n'ai pas le choix, je n'ai que deux jours pour rendre ce billet. Passé ce délai, notre parrain Renaud enverra ses petites frappes me casser les premières phalanges des deux mains. ça se passe comme ça chez Dur et Lourd. On n'Olivier Badine pas avec les délais (ouais, je vous avais prévenu, je suis fatigué).
Hier soir, nous jouions près de Rouen, et c'était le dernier concert de la semaine. Maintenant il va falloir attendre presque un mois avant la prochaine date. Et j'appréhende comme d'habitude le brusque retour à la réalité molle de la vie de tous les jours. Je sais que la descente sera difficile, d'autant plus que ces premiers shows que nous venons de donner avec Anorexia Nervosa étaient fantastiques.

Et voilà ça y'est, je suis chez moi, seul, je croise de filles dans la rue, il y en a des jolies, comme cette blonde aux cheveux bouclés, qui marche vite, et me lance un regard furtif, quand on se frôle, près de la poste. Et il y a la caissière d'Intermarché, je la regarde et j'ai envie de pleurer. Je ne sais pas vraiment pourquoi, elle dégage un truc de vraiment triste. Je lui souris, les yeux humides, en remplissant mes sacs plastiques de plats cuisinés prêts-en-cinq minutes-à-réchauffer. Et je m'empresse de regagner ma voiture, pour ne pas fondre en larmes devant tous ces gens, qui ne comprendraient pas l'effet que peut avoir sur moi toutes ces petites choses insignifiantes, à la beauté destructrice, devant lesquelles je m'extasie à longueur de journée.
Bon je crois que je vais arrêter là avant de vous refiler ma stupide déprime post-concert.

A bientôt sur la route.
(J'avais toujours rêvé de dire ça)


Rose H

_________________
htpp://www.myspace.com/waveschatiment
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://metal--blast.tk/
NOD
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 1112
Age : 25
Localisation : Strasbourg
Emploi : lycéen
Date d'inscription : 05/05/2006

MessageSujet: Re: Les Feuilles de Rose dans Hard'N'Heavy   Lun 5 Juin - 19:26

Aedes N a écrit:


Feuille de Rose dans Hard'N'Heavy Novembre 2004

" "Si c'est toi qu'inventes les rumeurs, t'es un fils de pute/Si tu crois aux rumeurs, t'es un fils de pute/Si tu parles mal, viens en face sale fils de pute."Comme le fait remarquer mon confrère Rohff dans son acerbe dernier pamphlet anti-fils de pute, qu'au passage j'ai bien envie de dédicacer au public bovidé du Fury Fest [100% d'accord], les rumeurs, c'est mal.
Et bien que ce cher soldat de Vitry soit certainement plus en proie aux tabloïds que ma modeste personne, apprendre sur Internet que, par exemple, j'ai fait mon coming-out lors d'une conférence de presse à Copenhague, ça fait toujours quelque chose. Bon, c'est vrai qu'en l'occurence, Keith Richards et moi, on avait un peu trop poussé sur l'Absolut Vodka dans cette belle ville du Danemark... Mais quand même, hein les salauds. Notez que cela peut s'avérer pratique: une soirée trop arrosée, un léger trou de mémoire? Pas de problème! Suffit d'un petit coup d'oeil sur les forums, et hop, vous savez tout! C'est wunderbar.
De là à dire que les ragots sont un mal nécessaire au pauvre artiste égaré en mal d'inspiration, il n'y a qu'un pas que je franchis allègrement. Pourquoi ne pas laisser les gens qui ont plus d'imagination que nous, magnifier à loisir nos petites vies merdiques, en faire des road-movies plus destroy que toutes la filmo de Tarantino, Clark et Araki réunis? Pourquoi ne pas les laisser tranquillement, sourire en coin et regard entendu, faire de nous des stars négatives, des people décadents, comptabilisant à elles seules toutes les stigmates de notre civilisation mourrante, partouzant à foison avec tout ce qui tombe sous leurs ongles vernis: hommes, femmes, animaux, infirmes, peu importe...Ce qu'il faut c'est de la drogue, du foutre, de la névrose, de la violence gratuite, tout ce qui fait affluer le sang dans le corps caverneux de l'hystérie de masse. Merci qui?"

Rose H.

_________________
htpp://www.myspace.com/waveschatiment
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://metal--blast.tk/
NOD
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 1112
Age : 25
Localisation : Strasbourg
Emploi : lycéen
Date d'inscription : 05/05/2006

MessageSujet: Re: Les Feuilles de Rose dans Hard'N'Heavy   Lun 5 Juin - 19:26

Reverend Anorexia a écrit:
Feuille de Rose dans Hard'N'Heavy Janvier 2006



1: Comment va ? Le 16 Approche.
2: Mercredi
1: Good luck Mister. Suis DEAD moi, c'est horrible.
2: Fatigué moi aussi, journées atroces en ce moment. Quoique today ça va, me suis acheté un fute et un costar.
1: AH? classe;
2: Je compense mon stress par des achats compulsifs avec de l'argent que je n'ai pas.
1: Ehhrrr, toi un jour tu vas finir en mode "crash-test".
2: Meuh non, et puis quitte à crever, autant être bien habillé, non ?
1: Clair, tant qu'à faire.
2: Tiens, je vais voir Mastodon ce week-end.
1: Mastodon ? C'est over-branchuoille ça non ?
2: Oui à mort, j'aime bien moi, pis les mecs sont super cools, genre bon gros ricains bien rednecks, on avait pas mal bu ensemble.
1: Yezzzz, j'avais vu ça en photo, uh uh, putain, les cliché-boys !
2: T'as vu j'ai une cam maintenant.
1: Moi aussi j'aurais une cam un jour.
2: Putain, je suis la souffrance, ça fait trois jours que j'ai les pupilles dilatées, comme si j'avais regardé le soleil fixement pensant trente secondes, gros flash.
1: A ce point ? Ca va peut être jamais revenir.
2: J'espère quand même, ça me fait un regard intéressant par contre. Pas très "sain."
1: Déjà qu'à la base t'as un regar qui fait qu'on te voudrait pas en babysitter...
2: Tiens j'ai relu plein d'histirque de convers MSN hier, dont le nôtre. On pourrait sortir un bouquin, tout y passe.
1: Eh Eh , tu sais quoi, faudrait les rédiger, en changeant vaguement les noms, et écrire "S'il y a un lien quelcquonque avec des personnages existant, il est fortement possible que ce soit qui vous croyez."
2: Eh Eh !
1: Désolé suis au tel en même temps.
2 : Ok de toute façon va pas faloir que je tarde à aller bosser.
1: Tu bosse toi ? Béta testeur d'alcool, ça compte pas, hein.
2: Gna gna gna. Putain la loose.
1: Genre "moi j'aimerais aller chez Casto pour acheter une poutre et une corde", c'est brau l'alcoolisme, c'est classe, on passe pour des personnes "cools et sympas."
llez bibises.
2: Tu te casses ?
1: Ja. Je sui encore bourré d'hier, ce matin.

_________________
htpp://www.myspace.com/waveschatiment
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://metal--blast.tk/
NOD
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 1112
Age : 25
Localisation : Strasbourg
Emploi : lycéen
Date d'inscription : 05/05/2006

MessageSujet: Re: Les Feuilles de Rose dans Hard'N'Heavy   Lun 5 Juin - 20:10

Aedes N a écrit:
Feuille de Rose paru dans Hard'N'Heavy Février 2006

Voilà voilà, une fois de plus, ces poignants rituels de fin d'année sont derrière nous, petites tâches résiduelles d'un lointain passé teinté de barbarisme innocent, passées au shaker judéo-chrétien new age et branchitude bobo. Et merci bien, comme dirait l'autre. Alors, plutôt que faire semblant de m'amuser (le contraire paraîtrait forcément suspect en cette période hystérique de bonheur obligatoire), et d'essayer d'avoir l'air au moins un peu sincère quand je balencerai en travers de vos gueules le "bonne année" fatidique, je préfère de loin dresser très égoistement un petit bilan d'une année 2005 qui a été, pour moi, très chargée, décisive même.
Ne sachant pas trop quoi faire de ma vie, hormis du black metal et des "feuilles de Rose", je suis d'abord entré dans le très louche milieu de la nuit, pas par la grande, mais disons la moyenne porte. Comme quoi, préferer passer ses nuits dans des lieuxd de perdition, et dormir toute la journée plutôt que d'aller à la fac ou à la boîte d'interim peut parfois porter ses fruits, contrairement à ce que vos parents n'ont eu de cesse de vous rabâcher.
Histoire de faire mon intéressant, j'ai coupé des cheveux que j'avais laissés amoureusement pousser pendant dix ans.
Contre toutes attentes, y compris les miennes, je me suis marié, au terme d'un road trip lynchéen que je n'aurais même pas envisagé un mois auparavant, en trois minutes douze très exactement, le temps d'un "Shout at the Devil" qui, décidemment, n'est pas prêt de me lâcher.
Des gens qui m'étaient chers mourraient en même temps. J'ai aussi visité en coup de vent la plupart des pays d'Europe occidentale, gravi quelques échelons dans des domaines dont la bienséance et une certaine pudeur m'interdisent de n'y faire plus que quelques vagues allusions, et, avant de me faire tatouer ma nouvelle devise sur le bras droit, j'ai tiré un trait sur ce qui était, pour ainsi dire, ma principale distinction depuis plusieurs années, et auquel j'avais dévoué corps et âme. L'époque est à la radicalisation, alors merde, ayons au moins la décence d'aller jusqu'au bout des choses.

Rose H.

_________________
htpp://www.myspace.com/waveschatiment
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://metal--blast.tk/
NOD
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 1112
Age : 25
Localisation : Strasbourg
Emploi : lycéen
Date d'inscription : 05/05/2006

MessageSujet: Re: Les Feuilles de Rose dans Hard'N'Heavy   Lun 5 Juin - 20:11

Nightmares of the Death a écrit:
Est-ce que Mister T. passera au club, en début de soirée, comme à son habitude ? Monsieur le Lieutenant de Police T., de père kabyle et de mère néerlandaise, quinze ans de bons et loyaux services en banlieue parisienne, parle un peu fort et bois vite. Je me suis habitué à sa présence, à ses anecdotes de vieux flic usé, nostalgique du bon vieux temps, à sa grande gueule, sa mauvaise haleine et ses accès de mythomanie délirante. Finalement, un pauvre type gentil mais très seul, recherchant le contact à tout prix. Et je lui sers de buvard absorbant en hochant la tête. Je compatis. Pauvre Jack Torrence faisant la conversation à un barman fantôme dans un Overlook au rabais, mais tout aussi désert et paumé, où Axl Rose remplace plus ou moins aventageusement les valses de Vienne. Ce boulot a au moins le mérite de déclencher chez moi des réactions absolument extrêmes et contradictoires : le mépris, le dégoût le plus violent peuvent cotoyer une sorte de condescendance humaniste, de bienveillance paternaliste des plus sincères. Même si la plupart du temps, c'est l'ennui, mon Dieu, l'ennui qui l'emporte. Ma promptitude à me lasser des choses que j'entreprends est parfois vertigineuse, et n'a d'égale que l'enthousiasme démesuré que je peux manifester à chaque nouveau projet super top méga youpi.
Autrefois, on appelait les gens comme moi des "dilettantes". A présent, ce sont des "artistes", des "écorchés vifs", des "gens à fleur de peau". "Des plasticiens du chaos", pour placer un terme un peu plus rive gauche. L'autre fois, en sortant du POPB, mon regard est tombé sur un slogan ô combien revendicatif peint à même le sol, au milieu des canettes et des mecs bourrés à la bière : "l'art est par tous et pour tous." Serait-ce au nom de cet égalitarisme forcené qu'on en vient à assassiner des gens comme Theo Van Gogh, dont le travail et le nom n'étaient sans doute pas assez vulgaires pour être honnêtes ?

Playlist -sans SOAD- du moment :
Crystal Pistols (Crystal Pistols)
Punish Yourself (Gore Baby Gore)
Baby Shambles (Down in Albion)
Feindfulg (Volk und Armee)

_________________
htpp://www.myspace.com/waveschatiment
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://metal--blast.tk/
NOD
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 1112
Age : 25
Localisation : Strasbourg
Emploi : lycéen
Date d'inscription : 05/05/2006

MessageSujet: Re: Les Feuilles de Rose dans Hard'N'Heavy   Lun 5 Juin - 20:13

Voilà se sont toutes les Feuilles de Rose dont je dispose.

ps : ce sont toutes des copiés/collés du forum de nevrosis.

_________________
htpp://www.myspace.com/waveschatiment
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://metal--blast.tk/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les Feuilles de Rose dans Hard'N'Heavy   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les Feuilles de Rose dans Hard'N'Heavy
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» cadillac rose
» Et la marmotte elle met l'herbe dans les feuilles !
» floyd rose
» Recherche partition Guitare basse "Quand t'es dans le desert"
» ROSE TATTOO

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
forum Metal Blast :: MUSIQUE :: Tout sur la musique-
Sauter vers: